Dieu merci, je suis aux études pendant que mes enfants sont jeunes

Instagram / @gradlifemcgill by @fanidee
Instagram / @gradlifemcgill by @fanidee

J’ai parlé ICI des désavantages d’avoir des enfants tout en étant aux études graduées. Ce n’est pas facile tous les jours, mais les avantages sont tout de même nombreux. Oui, oui!

D’abord et avant tout, c’est fantastique d’avoir (en tout cas en histoire) un horaire flexible. Mes heures de TA sont au milieu de la journée, je ne suis donc jamais à la course le matin pour aller porter les enfants à la garderie. Surtout lorsque mon plus vieux entrait dans son «terrible two», ne pas être pressée était une véritable bénédiction lors des crises de bacon matinales. Le soir je vais chercher F-A et M-A à 17h, ce qui me permet d’avoir assez de temps pour préparer le souper et pour jouer avant le dodo.

Pouvoir travailler de la maison est aussi un avantage non négligeable. Surtout après des nuits mouvementées où le sommeil s’est fait rare. Sortir à McGill après un maigre trois heures de sommeil? Non merci, je préfère écrire en pyjama de mon salon et ne montrer mes cernes qu’à mon chat. Si la productivité n’est pas au rendez-vous, une petite sieste permet de me remettre d’aplomb.

L’éducatrice des enfants prend de quatre à six semaines de vacances par année et pour avoir travaillé pendant un an, je sais que s’arranger pour avoir autant de congés au bon moment peut être problématique. Heureusement, à Noël et l’été je suis disponible pour m’occuper de la marmaille. Ça fait juste beaucoup d’heures à rattraper la nuit.

Étudier, c’est aussi avoir l’occasion de voyager. Faire des stages en famille, c’est stressant, mais je suis heureuse d’avoir pu permettre à mon plus vieux de découvrir une nouvelle culture. Et j’espère récidiver l’an prochain!

Enfin, je suis fière de montrer à mes enfants l’importance des études et de faire ce que l’on aime. S’il y a des journées plus difficiles, c’est vraiment rare que je n’aie pas envie d’aller travailler. Je suis heureuse dans toutes les sphères de ma vie, et je suis certaine que toute ma famille en bénéficie.

Trouvez-vous qu’il est plus facile d’avoir des enfants pendant les études?

 

Banner image by GradLife McGill Instagrammer @fanidee // @gradlifemcgill

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s