Comment j’ai obtenu un poste de professeure : étape 2 de 2

J’ai obtenu, tout récemment, un emploi à temps plein à titre de professeure à l’université. C’est un rêve qui s’est réalisé!

Comme je le mentionnais dans ma chronique précédente, j’ai eu envie de partager avec vous deux étapes qui m’ont menée jusqu’à cet emploi : (1) la rédaction d’une lettre de motivation – voir ma chronique précédente – et (2) l’entrevue (avec exposé oral). La présente chronique s’attarde à la deuxième de ces étapes.

2(a) L’entrevue

J’ai passé beaucoup de temps à me préparer pour l’entrevue afin d’avoir le moins de surprise possible. Je me suis d’abord familiarisée avec la philosophie et les divers programmes de l’université en question. J’ai regardé tout le cursus de cours offerts en prenant soin d’identifier les cours que je pourrais enseigner. J’ai pris connaissance des différentes activités de recherche effectuées par les professeurs en me demandant avec qui des collaborations seraient envisageables.

J’ai préparé une liste d’environ trente questions hypothétiques pour lesquelles j’ai prévu mes réponses avec soin. Ensuite, j’ai simulé une entrevue avec une amie pour me pratiquer à répondre aux questions sans trop d’hésitation.

En arrivant à l’entrevue, je connaissais mon curriculum vitae sur le bout de mes doigts. J’avais préparé un classeur avec mon CV, mes publications et les sections rédigées de ma thèse.

Une fois l’entrevue commencée, je suis simplement restée moi-même et je me suis efforcée de vivre le moment comme un échange enrichissant peu importe l’issue!

2(b) L’exposé oral

Avant l’entrevue, je devais faire un exposé oral d’une vingtaine de minutes devant le comité de sélection des candidats sur un de mes sujets d’intérêt. J’ai choisi de présenter le contenu d’un article que j’avais récemment publié et qui était donc frais dans ma mémoire. Le sujet me paraissait accrocheur autant qu’accessible. J’avais pratiqué à quelques reprises ma présentation pour m’assurer de respecter les limites de temps et de bien structurer mes idées.

Je me suis fait poser plusieurs questions après l’exposé. J’étais contente d’avoir choisi un sujet que je maîtrisais pour être en mesure de bien y répondre.

J’ai trouvé le processus d’entrevue extrêmement intéressant, très convivial et aucunement confrontationnel. Ce fut l’une des rares occasions de discuter aussi amplement et avec des professeurs d’expérience, de mon parcours académique et professionnel, de mes ambitions, de mes idées de recherches futures, de mes aptitudes d’enseignement et de mes champs d’expertise.

Si je retiens une chose de ce processus d’embauche, c’est qu’en restant moi-même et en étant solidement préparée, j’ai diminué de beaucoup mon niveau de stress et j’ai pu laisser cours à mon enthousiasme pour le poste et apprécier pleinement ce moment d’échange. Bien sûr, après l’entrevue c’est l’attente….et ça c’est stressant! Mais l’important c’est que j’avais donné mon maximum.

One thought on “Comment j’ai obtenu un poste de professeure : étape 2 de 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s