Est-ce que vous «travaillez» ou vous «étudiez» au doctorat?

J’ai un ami au doctorat qui me taquine quand je lui dis ‘demain, je dois étudier toute la journée’ ou bien ‘as-tu bien étudié aujourd’hui?’. Il me dit qu’il n’emploie jamais le terme ‘études’ à propos de ses recherches doctorales; il ‘travaille’, il n’étudie pas.

Une autre amie au doctorat m’a déjà dit qu’elle aimait voir son doctorat comme un travail et essayer autant que possible d’adopter un rythme de vie de personne-normale-qui-travaille à l’âge que nous avons.

Si l’on dit à notre entourage que nous ‘étudions’, parfois cela laisse croire que nous assistons plusieurs fois par semaine à des cours à l’école, que nous passons régulièrement des examens. Cela sous-entend possiblement que nous adoptons un rythme de vie stéréotypé d’étudiant universitaire qui se lève tard et qui ne refuse aucune sortie le soir.

Or être au doctorat ne correspond pas nécessairement à l’image conventionnelle de la vie étudiante. En effet, il n’y a pas de cours ni d’examen pendant de longues périodes. Nous oeuvrons pendant des années sur un même projet d’envergure. Plusieurs doctorants se lèvent chaque matin et viennent travailler au centre de recherche, prennent des pauses cafés et vont chercher leur enfant à la garderie à la fin de la journée. Je me dis que ça ressemble étrangement à un ‘travail’.

De plus, les bourses doctorales nous procurent un revenu en contrepartie de la réalisation de nos recherches, ce qui accentue la dimension ‘travail’.

Pourtant, nous sommes bel et bien des étudiants, qui payent des frais de scolarité. Nous  recevrons une note de notre professeur pour un projet académique.

C’est sûrement une question de psycho-pop. Peut-être que ceux qui utilisent le terme ‘travail’ le font pour se motiver à avancer leur thèse à un rythme régulier. Ils le font aussi parce que, lorsque l’on a trente ans et que l’on a plus de 16 années d’études derrière nous, on a envie d’être autre chose qu’un étudiant. Je pense que, de mon côté, j’utilise le terme ‘études’ parce que j’ai toujours adoré aller à l’école et que je me considère en processus d’apprentissage. Je suis aussi un peu ‘accro’ à la vie étudiante, celle où l’on peut choisir notre endroit et nos heures de travail et porter notre pyjama en rédigeant.

On ne travaille pas moins fort parce qu’on étudie, c’est une question d’état d’esprit propre à chacun.

2 thoughts on “Est-ce que vous «travaillez» ou vous «étudiez» au doctorat?

  1. Bonjour Marie-Ève! Je trouve votre article fort intéressant. Je poursuis un doctorat en psychologie depuis peu et je me considère toujours comme une étudiante. Je dois par contre avouer avoir hâte de « travailler pour vrai ». Bonne journée!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s