Faire du réseautage lors des conférences

Dans le milieu académique, on nous réitère régulièrement l’importance de se constituer un réseau de contacts professionnels, surtout dans l’optique de poursuivre une carrière universitaire où nous sommes appelés à collaborer à la réalisation de travaux de recherche.

L’aptitude à faire du ‘PR’ n’est toutefois pas donnée à tout le monde! D’ailleurs, la tâche de se créer un réseau contraste nettement avec celle de rédiger une thèse, un exercice essentiellement solitaire.

En janvier prochain, je participerai à une conférence internationale à l’Université de Berkeley en Californie, où un nombre important d’experts dans mon domaine de recherche seront réunis. C’est l’occasion idéale pour faire du réseautage et je compte bien la saisir, mais j’ai quelques préoccupations à cet égard:

–       Je ne connaîtrai personne à la conférence. Il n’y aura aucun de mes collègues de Montréal, ni de professeurs de l’Université McGill avec lesquels je travaille.

–       J’ai parfois peur de déranger les gens en allant leur parler, me disant qu’ils ne souhaitent peut-être pas prendre de leur précieux temps pour discuter avec moi. Aussi, les experts sont presque toujours en train de parler à quelqu’un et je me sens souvent gênée de devoir m’insérer dans leur petit groupe de discussion ou me tenir debout à côté d’eux jusqu’à ce qu’un moment d’arrêt dans leur discussion me permette de me manifester…

–       Je me demande de quoi je vais parler avec un expert ; est-ce que j’aurai l’air intelligente ? pertinente ?

Voici quelques idées pour faire face à ces préoccupations. Elles me sont venues de mes expériences passées ou de mes collègues.

1.    Puisque je me présenterai seule à la conférence, je participerai aux activités organisées pour les participants (ex. visites guidées, souper d’accueil). Lors d’une autre conférence à laquelle j’avais assisté seule, j’ai rencontré deux filles géniales lors d’une visite et nous avons passé le reste de la conférence ensemble.

2.    Je contacterai par courriel certains des experts avant la tenue de la conférence pour leur faire part de mon désir de discuter avec eux lors de l’activité. Je leur ferai parvenir un résumé de mon projet de recherche par la même occasion. Au mieux, nous pourrons prévoir d’avance un moment pour se rencontrer, par exemple pour partager un diner.

3.    Je préparerai une ou deux questions à poser aux experts avant de les rencontrer, par exemple au sujet de leur présentation, de leur centre de recherche, de leur dernière publication.

N’hésitez surtout pas à partager avec nous vos préoccupations et vos astuces concernant le réseautage !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s